English Italiano Francais Deutsch Espanol  
Banque des Données
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
 
 
Le parcours dévotionnel II
 

Loin d'être casuels, les espaces entre les chapelles sont stratégiques pour évoquer les intervalles chronologiques de l'action et des faits racontés par le Calvaire, de façon à permettre au pèlerin, fatigué et haletant à cause de l'ascension, de réciter les prières prévues une dévotion religieuses particulière comme, par exemple, le Rosaire. Dans le Calvaire de Varèse, le rythme de la narration est mis matériellement en évidence le long du parcours par la présence d'éléments symboliques - arcs, statues et fontaines - qui caractérisent le paysage entre deux thèmes sacrés.

L'accès au cadre qui accueille les chapelles, notamment dans les Calvaires entourés d'enceintes, est souvent marqué par des portes en pierre qui confèrent l'atmosphère d'une ermitage protégé, en opposant espace profane et espace sacré, bien que ce dernier atteigne souvent les formes compliquées et évocatrices d'un véritable jardin, comme c'est le cas à Orta.

A certains endroits, le chemin offre au pèlerin l'opportunité d'admirer le paysage environnant, de faire une halte pour se reposer et se désaltérer, grâce à des bancs de pierre, des arcades ombragées et des fontaines. En revanche, ailleurs, des solutions particulières semblent inviter le fidèle à ne pas se laisser distraire et à se concentrer dans la pratique religieuse entreprise. Dans ces cas, la définition du parcours, le dessin de la végétation qui l'accompagne et même une main peinte sur les murs des chapelles, pour indiquer la bonne direction du récit, sont efficacement utilisés pour diriger le regard et l'esprit vers le point culminant de la voie sacrée.

Dans tous les Calvaires, la fin du parcours est marquée par un bâtiment caractérisé par une architecture particulièrement complexe ou des contenus artistiques spécifiques, qui représente une sorte d'apothéose du sommes, à savoir le lieu où l'expérience spirituelle, émotionnelle et esthétique atteint son niveau maximum de complexité. Les chapelles du Paradis, les scènes de l'Ascension et de l'Assomption, le triomphe de la communauté des Saints, une église ou un édifice aux formes plus recherchées : tous ces éléments permettent au pèlerin de prendre véritablement conscience de l'aboutissement de son chemin d'ascèse.


divisore
divisore
divisore
divisore
divisore
divisore
divisore
divisore
divisore
divisore
divisore
divisore
divisore
divisore
divisore
divisore
divisore
divisore

Textes extraits de:
F. Fontana, R. Lodari, P. Sorrenti, Luoghi e vie di pellegrinaggio. I Sacri Monti del Piemonte e della Lombardia, 2004, publié par le Centro di Documentazione dei Sacri Monti, Calvari e Complessi devozionali europei.

    Credits    Plan du site    Cookie Policy

Testata giornalistica registrata al Tribunale di Torino (n.14 del 02/04/2009)
Sacrimonti.net UNESCO PROGETTO INTERREG ITALIA SVIZZERA Beni Culturali REGIONE LOMBARDIA Regione Piemonte