English Italiano Francais Deutsch Espanol  
Banque des Données
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
-
 
 
Le parcours dévotionnel
 

Le chemin emprunté par le pèlerin pour atteindre le Calvaire, incarne la plus haute signification symbolique et la plus grande richesse de contenus emblématiques lorsque, au sommet qui accueille l'ensemble architectonique, il se déploie pour tracer la voie de dévotion les différents édifices, et ce jusqu'au terme de la narration.
Chaque Calvaire raconte son histoire et manifeste sa particularité de construction par les différentes formes du parcours dévotionnel, qui décrit à chaque fois une sorte d'unicum spatial.

La surface du parcours est très variée: pavé de cailloux, simple trace sur la pente gazonnée ou chemin ombragé caché dans le bois. La nature des lieux extérieurs influence les caractéristiques des parcours: de la grandeur, en termes de dimensions et de soin des finition, de celui de Varèse, au système de rue urbaines de Varallo, en passant par les parcours plus intégrés dans l'environnement - à Crea, Belmonte et Ghiffa - qui n'utilisent même pas les cailloux pour tracer le chemin au milieu des bois. Un pâturage de montagne, raide et herbeux, accueille les chapelles d'Oropa.

Bien qu'il n'ait pas été tracé par la main de l'homme, le parcours que les unit prend une valeur symbolique encore plus efficace pour représenter, au travers de l'effort physique nécessaire pour franchir un dénivelé non négligeable, les difficultés du chemin spirituel de l'ascèse.

Dura Via est? Christi est. C'est-à-dire: La route est-elle difficile? Il s'agit de celle du Christ.
Cette phrase, que l'on peut lire sur le mur d'une chapelle du Calvaire de Domodossola, souligne la nécessité de passer à travers l'épreuve de la fatigue, physique et symbolique, pour atteindre une plus vaste connaissance.

Le parcours dévotionnel commence généralement dans un contexte urbain ou religieux.
Dans sa première partie, il se déploie dans le paysage, en se laissant envelopper par l'environnement. A l'approche de la fin, parmi les chapelles, les formes et le rythme du tracé deviennent plus rigoureux et attirent l'attention du pèlerin sur les scènes sacrées visibles à l'intérieur.



divisore
divisore
divisore
divisore
divisore
divisore
divisore
divisore
divisore
divisore
divisore
divisore
divisore
divisore
divisore
divisore
divisore
divisore

Textes extraits de:
F. Fontana, R. Lodari, P. Sorrenti, Luoghi e vie di pellegrinaggio. I Sacri Monti del Piemonte e della Lombardia, 2004, publié par le Centro di Documentazione dei Sacri Monti, Calvari e Complessi devozionali europei.

    Credits    Plan du site    Cookie Policy

Testata giornalistica registrata al Tribunale di Torino (n.14 del 02/04/2009)
Sacrimonti.net UNESCO PROGETTO INTERREG ITALIA SVIZZERA Beni Culturali REGIONE LOMBARDIA Regione Piemonte